Ce blog ne vivote en ce moment que de mes lectures! Oui, Céline! Je te confirme que j'ai bien lâché mes bristols. Alors j'ai décidé en quelques billets (pour que cela ne soit pas trop indigeste) de faire un point sur mes lectures 2018.....

 

IMG_8537

 

Les guerres de mon père ***: En écho à un de ses précédents romans ("la réparation", excellent), l'auteure retrace la vie de son père, né en 1932 et donc enfant pendant la seconde guerre mondiale. Alors comment vit-on ce conflit à hauteur d'enfant et comment on gère ensuite sa vie d'adulte, de mari et de père? Très bien écrit bien sûr, il nourrit les questions que je me pose (toujours) sur cette période sombre de notre histoire.

 

Le prétendant ***: Suite à l'écrasante défaite du gouvernement aux élections, Gert Jacobsen, ex-ministre des finances, brigue la tête du parti et se lance dans une ambitieuse course à la popularité pour s'attirer les suffrages. Toutefois, derrière l'excellence de son parcours, le leader socio-libéral dissimule une part d'ombre. Sa femme Linda, ne cesse d'en faire les frais. Et quand les accès de violence du "prétendant" dépasse la sphère intime, sa campagne est mise en péril. Un livre aussi passionnant sur la politique et les hommes qui l'a font que le premier tome ("l'Héritière"), j'ai déjà acheté le troisieme tome ("femme de tête"). A noter que chaque livre reprend la même galerie de personnages; mais en éclaire plutôt un dans chaque tome! Petit rappel: c'est cette trilogie qui a inspiré l'excellente série "Borgen".

 

Les passeurs de livres de Daraya***: De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre années de descente aux enfers, rythmées par les bombardements au baril d'explosif, les attaques au gaz chimiques... Face à la violence du régime, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine. Cette résistance est une allégorie: celle du refus de toute forme de domination politique ou religieuse. Cette fameuse troisième voie qui s'est perdue dans les combats entre Daeche et Damas. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par Skype entre une journaliste franco-iranienne et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature. Inouï: cela s'est passé (se passe encore?) hier, aux portes de l'Europe....

 

Les furies**: Lotto et Mathilde sont beaux, séduisants, follement amoureux. Promis à un avenir radieux, ils se marient très vite. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge au succès planétaire; Mathilde, dans l'ombre, l'a toujours soutenu. Leur couple est l'image type d'un partenariat réussi. mais les histoires d'amour parfaites cachent souvent des secrets qu'il vaudrait mieux taire. Mouais, ce qui est interressant finalement c'est de suivre le couple dans sa durée et voir comment les lignes bougent.