Un point express sur les livres du printemps! ... Hum les livres de l'été commençant à s'entasser devant ma table de nuit!

livrespr1

 

- Les gosses *: Le pitch m'avait attiré (c'est le moins que l'on puisse dire): "Une mère, la quarantaine, divorcée,légèrement dépassée.Et ses 3 gosses: 2 ados et une petite fille. Situations désopilantes, moments de crise et fous rires. Le portrait sans fard d'une famille du XXI siecle. Oui, ce n'est pas tout à fait moi, mais ça me parlait quand même ...sans doute trop... alors je ne l'ai trouvé ni drôle, ni désopilant! Peut-être que dans 10 ans..... 

- Esprit d'hiver ***: Recommandé par une amie lectrice, je suis vite rentrée dans l'ambiance plombée de ce jour de Noêl où le huit-clos entre une mère et sa fille adoptée devient de plus en plus pesant! A lire sous un plaid au coin du feu. Je ne peux rien dévoiler... Merci Claire!

- Emilie ***: 2nd tome de la saga candienne de la famille Deblois, composée de 3 soeurs, une mère toxique et le père, tellement empêtré dans son devoir qu'il se traîne de lâchetés en lâchetés. Après "Charlotte", le second tome raconte comment pendant la seconde guerre mondiale, la seconde soeur Deblois (Emile bien sûr) va passer à l'âge adulte et sortir du giron de Blanche, sa mère alcoolique et toxique. Charlotte, qui s'était engagée enceinte, pour être infirmière en Angleterre doit gérer sa grossesse, la naissance d'Alicia, puis son retour à Montréal. Le père, Raymond, qui fait mine de ne pas prendre la mesure de la toxicité de Blanche, retrouve Antoinette son amour de jeunesse et leur  fils caché qu'il avait eu avec elle (qui a le même âge qu' Anne la dernière fille Deblois).

- Anne ***: 3ieme Tome des aventures de la famille Deblois: Si les deux ainées de la famille Deblois ont pris leur chemind e femme, Anne doit désormais prendre en main son destin, qui passera par la musique. Mais Blanche n'est pas prête à lâcher l'affaire.  

Il est etrange de voir que les trois choisiront chacune une discipline artistique pour exprimer leur malaise: Charlotte par l'écriture, Emilie par la peinture et Anne grâce au piano! Je me demande un peu la teneur du tome 4, le demi-frere... 

- Des vents contraires ***: lu bien longtemps avant le printemps, J'ai vraiment été transportée par l'ecriture sur un sujet difficile: Sarah a disparu depuis 1 an sans plus jamais faire signe. Pour Paul, son mari,qui vit seul avec leurs deux jeunes enfants, chaque jour est à réinventer. Il doit lutter avec sa propre inquietude et contrer, avec une infinie tendresse les menaces qui pesent sur leurs vies. Pas de pathos, mais un livre émouvant; où l'introspection est sans concession..mais au plus proche de ce que l'on pourrrait ressentir à la place du héros. les personnages, enfants compris ont vraiment de l'épaisseur!

Dans la foulée, j'ai voulu lire "les lisières"*, du même auteur, et ..... mais cela ne m'a pas vraiment plu: certes, une bonne description de la pesanteur de la banlieue et de son côté confiné. Pourtant j'ai fini par me sentir mal face aux attermoiements de l'auteur et la description des personnages est telle, que l'on a vraiment l'impression que le récit est totalement autobiographique. Il en résulte un certain malaise: j'ai trouvé la lecture parfois à la limite du voyeurisme.  Globalement, son univers est assez constant d'un livre à l'autre et sans doute que lire les 2 de suite était trop.