Oups, 2 jours avant l'arrivée du printemps, je vous livre mes lectures d'hiver!

livreshiver2

 

* La dernière fugitive ***: J'avais beaucouop aimé " la Dame à la Licorne". Cette fois, Tracy Chevalier nous entraine aux U.S. chez les Quaker vers 1850, avec en filigrane l'histoire des quilts, ces courtepointes magnifiques réalisées pour les mariages des filles. Honor Bright, jeune quaker anglaise traverse l'atlantique avec sa soeur, promise à un quaker de l'Ohio. Cette dernière mourra à son arrivée aux US et Honor se retrouvera seule, avec pour seul point de chute l'adresse du futur mari/veuf de sa soeur! D'abord son périple, son arrivée dans la communauté puis son mariage sont autant de témoignages de la vie à cette époque et des principes quaker. A cette période, beaucoup de Noirs fuient l'esclavage en remontant vers le Canada, Honor va être confrontée à la réalité et aux respects de ses principes de vie. Atmosphère très bien rendue, on lâche pas le livre pour connaître les choix d'Honor.

* La Princesse des Glaces**: La mode des polars venus du froid perdure et même si je n'ai jamais pu lire Millenieum (le film m'a traumatisé!)! Camilla Läckberg me faisait de l'oeil! Alors oui, ce premier tome est plutôt palpitant: Erica Falck, une jeune auteur un peu en panne, retourne vivre dans l'ouest de la Suède dans la maison de son enfance. Elle découvre un jour le cadavre mutilé d'une amie d'enfance perdue de vue. A la recherche de la vérité, elle va devoir creuser dans les secrets de cette petite ville. En plus de l'enquête, l'évolution de sa relation avec le policier Patrick HedstrÖm, l'amoureux transi, et les relations avec sa soeur viennent donner de la consistance à ce personnage central....bref, on a envie de lire le tome 2.

* L'immeuble Yacoubian °°: C'est rarissime...mais je n'ai pas dépassé la page 50!! Compte rendu des petits arrangements avec la vie des habitants d'un immeuble en Egypte. J' ai trouvé tous ces personnages (enfin ceux que j'ai lu!) mesquins, fourbes. Beurk! J'ai arrêté la lecture quand le dégoût a été trop grand! J'ai l'impression d'avoir perdu du temsp à lire ce genre d'ouvrage (pour celles qui s'en rappellent, je pense qu'il m'a autant mis en "colère" que "Singue Sabour").

* HHhH *: La période de la seconde guerre mondiale et, surtout comment les gens l'ont vécue, sont pour moi un sujet récurrent dans mes lectures. Cette fois, il s'agit de Prague en 1942, où la résistance organise une  opération pour assassiner Heydrich, le chef de la Gestapo. J'ai été un peu déçue; surtout par les digressions permanentes de l'auteur sur sa difficulté à rendre compte de la manière la plus objective les faits. Certes, c'était bien indiqué dans la 4ième de couverture..mais cela m'a beaucoup gêné!