UN peu de retard dans mes brèves de lecture (sic): tadam.. Les livres de l'été: (oui glanDos à Mykonos n'était pas juste une expression, il y a bien longtemps que je n'avais pas lu 7 livres pendant mes vacances!!).

livresete2

- La petite marchande de souvenirs **:Un joli livre sur la diificulté de vivre son amour alors que leur culture les sépare. François Lelors décrit avec talent l'ambiance de Hanoï en particulier et du Vietnam en général. Il se passe finalement "peu" de choses mais c'est un plaisir de lecture délicat. 

- Passagère du Silence***: Le titre est le nom donné aux calligraphes. L'auteur relate sa formation en Chine, au début des années 80 dans le Sichuan, à Chongquing, après sa formation aux Beaux-Arts de Toulouse. La description de ces 10 ans d'études est impréssionnante : que ce soit du point de sa formation (calligraphie et pensée taoiste), des ses conditions de vie et de celles des autres étudiants et enfin des maitres qu'elle rencontre. Interressée à plusieurs titres, car j'ai voulu très longtemps aller vivre en Chine; j'ai été très impressionnée par ce témoignage sur cette culture où la recherche de la sagesse et du bonheur simple est si importante.

- Spirales*: Le pitch était tentant : 180 pages c'était largement suffisant pour cette histoire de descente aux enfers de cette pauvre Hélène, bourgeoise cinquantenaire prise dans un imbroglio de morts. La fin est totalement incomprehensible: à oublier très vite!

- La liste de mes envies **: Un grand succès en librairie... Bof, sans doute lu trop tard (à force d'entendre tout le monde dire que c'était génial...) je suis restée sur ma faim!

- Instruments des Tenebres *: 2 histoires qui se chevauchent au fil des chapitres: celle de Barbe, jeune servante du 18° siecle et celle de la narratrice qui s'épanche. La partie médiévale est plutôt réussie; mais l'autre est juste sombre, sans issue....beurk! 

- Une bonne épouse indienne ***: Neel, pédiatre indien aux US, rentre en Inde, pour rendre visite à son grand-père soit-disant mourant: il n'en est rien; mais il retournera aux US marié, suite aux manoeuvres de sa famille qui lui imposa un mariage arrangé avec Leila. Les thèmes du poids de la famille et des traditions, sa fuite pour réaliser ses ambitions sont très bien rendues. Dans la seconde partie sur la cohabitation des mariés, la confrontation des cultures ert finalement la fin sont, ellles, très réalistes et certainement encore d'actualité aujourd'hui.

- Un avion sans Elle **: thriller haletant: 18 ans après le crash d'un avion dans le Jura, 2 familles que tout oppose, vont enfin avoir la réponse: de quelle famille était le seul bébésurvivant du crash? Construction efficace et une fin inattendue, chouette livre de plage