... Ou les livres d'AVANT l'éTÉ !! 

livresprintemps2

 

* Le diner **: Dan un restaurant, huit clos entre deux frères adultes et leur épouses le temps d'un dîner. Un livre qui montre très bien comment les rôles distribués dès l'enfance peuvent parfois avoir la vie dure.... et au fil de l'histoire, on decouvre le terrible secret qui "unit" cette famille. Le livre est d'autant plus original que le point de vue du narrateur est totalement partial!

* La réparation ***: L'histoire d'une famille touchée par la Shoah et comment ses différents membres vont réagir, et ce, sur plusieurs générations: ceux qui ont vécu les camps (et qui sont revenus!) prendront toujours le parti de la vie et l'amour. D'autres qui l'ont vécu par procuration seront privés de mots et vivront dans la culpabilité et le devoir de mémoire, les empêchant de vivre mais aussi de transmettre l'histoire familiale! D'autres se "préserveront" en écrivant justement des livres! Tout comme plusieurs enfants de la seconde et troisième génération qui deviendront aussi écrivains et donc des passeurs d'histoires! Toute l'histoire nous fait réfléchir sur les choix que chaque personne a fait dans cette situation et la conclusion du livre est magistrale.

* Pardonnez nos offenses **: Durant l'hiver 1284, récit de 3 séries de personnages, qui vont être liées à la fin. L'alternance des 3 histoires à la façon "Lelouch" (comme le film "Les uns et les autres") donne du rythme à l'histoire et un certain suspense. Globalement, le livre traite du pouvoir des hommes d'Eglise au XIII siècle et de comment l'Eglise assoit son pouvoir sur les populations par l'organisation de simulacres ou de faux miracles! Clairement, le livre est très documenté sur la période. Lu pour le groupe livre, je ne l'aurais pas forcément lchoisi spontanement; pourtant:

1- Je suis contente de connaître un peu mieux la période (cela apporte plutôt de l'eau à mon moulin sur les possibles déviances des hommes d'église au même titre que les autres hommes!

2- Cela m'a permis de connaître cet auteur, qui a un vrai talent de conteur. J'ai d'ailleurs mis dans ma liste sa nouvelle trilogie America (sur les premiers pélerins et la naisssance des Etats-Unis).

Et encore quelques uns:

livresete

... Non, non!! Je n'ai pas vraiment été désoeuvrée avant les vacances....Mais plusieurs voyages en train m'ont bien aidé à tomber ma pile de livres!!

* Joyeux Noel *: comme je l'avait dit ici, j'étais impatiente de lire et de voir ce qu'il avait fait de cette catharsis (hum je sais parfois j'emploie des mots incroyable...même moi je dois aller vérifier le sens ds le dico, en même temps temps je crois que c'est exactement le mot que je cherchais, alors....). Et bien j'ai été pour le moins déçue: l'auteur "drague"  (et franchement à force de creuser, il a carrément attaqué la falaise) le sujet du non-dit en re-developpant le sujet avec une famille haute en couleurs, qui va, elle aussi, à la suite du décès d'un de ses membres, jouer à un grand jeu de la vérité; le pitch était tentant (je déteste les non-dits, alors je ne pouvais qu'adhérer au concept!). On vire très vite dans un grand déballage, à la manière de "Festen", et franchement on est vite au bord du dégoût et dans la sidération des horreurs déballées! Je vis peut-être au pays de Oui-Oui, mais je continue de croire que les non-dits sont un poison; mais que dans la plupart des familles, ils sont moins horribles!  

* L'attentat ***: Amine, chirurgien arabe reconnu, naturalisé israelien, travaille à Tel Aviv. Sa femme, Naheen se fera exploser au nom de la cause palestinienne, sans qu'il ne se doute de quoi que ce soit. Après  le chagrin et la colère, il va chercher à comprendre et replonger dans les conditions de vie de son peuple: lui qui est du côté de la vie, alors que ce peuple "choisit" la mort , seule liberté qui reste à certains, tant ils sont étranglés dans leur vie quotidienne. Roman effrayant sur d'un côté l'aspiration au bonheur individuel et la force de s'en sortir et à l'inverse l'engagement pour une cause jusqu'au sacrifice. Le + effrayant reste que cela semble impossible pour des enfants nés dans ces guettos d'entrevoir un autre avenir. Pas de solution à la fin, juste la constatation de l'impasse dans laquelle se trouve cette région. 

* Cette nuit-là**: Cynthia, adolescente rebelle fait le mur et est récupérée le soir par son père. Clash... mais le lendemain matin, à son réveil, ses parents et son petit frère ont disparu. Aucun indice. 25 ans plus tard, elle n'a toujours aucune réponse, jusqu'à ce qu'un coup de téléphone fasse ressurgir son passé. Thriller bien mené, un peu flippant ... agréable.

* Du domaine des Murmures ***: Une histoire de femme forte face à un environnement hostile, parfois à la limite du conte, (dans la même veine que "Coeur cousu") et qui nous rappelle que la place des femmes au XI siecle était très annecdotique et que la seule alternative était parfois l'Offrande à Dieu. Ainsi, en 1187, Esclarmonde se refuse à son futur mari pendant la céremonie de mariage et demande à être emmurée jusqu'à se mort. Elle deviendra alors témoin et parfois réferente du monde qui l'entoure. Elle aussi "grandira" (notamment du fait de sa grossesse "surprise"), et aura une vision beaucoup plus large de l'amour et de l'abnégation. Très chouette.

J'enchaine bientôt avec les livres de l'été.... Et vous? Qu'avez-vous lu de chouette?